UFC-Que Choisir de Marseille et des Alpes-Maritimes

Environnement et Energie, Nos actions

Réaction de l’UFC-Que Choisir aux annonces d’Elisabeth Borne sur les prix de l’énergie

Publié le 14 septembre 2022
FD
L’UFC-Que Choisir déplore le niveau élevé du plafonnement des prix de l’électricité et du gaz annoncé aujourd’hui par la Première ministre. Alors que ses déclarations publiques de fin août laissaient entendre la mise en place de « prix contenus », l’augmentation de 15% auquel feront face les consommateurs en 2023 (soit un niveau 2 à 3 fois plus élevé que l’inflation) dépasse sensiblement le seuil de tolérance, pour ces dépenses qui sont très largement contraintes, particulièrement pour la majorité les ménages qui ne bénéficieront pas du chèque énergie exceptionnel.
Notre association regrette également que le gouvernement, reprenant les mauvaises habitudes prises lors de la précédente législature, n’ait pas consulté les représentant des consommateurs, pour débattre et discuter d’un niveau acceptable de plafonnement. Nous appelons en conséquence les parlementaires à proposer lors des débats autour du Projet de loi de Finances 2023 un plafonnement plus ambitieux du prix du gaz et de l’électricité qui ne devrait en aucun cas aller au-delà de 10%.
Plus largement, notre association réitère l’urgence de réformer la régulation du marché de l’électricité, afin de faire bénéficier les consommateurs français de la compétitivité de notre parc de production électrique largement décarboné, plutôt que de les exposer artificiellement à un marché de gros de l’électricité dont les prix sont encore jusqu’à présent dictés par les chères énergies fossiles.